La Narvalaise

La Narvalaise

Vidéos

Vidéos

 

 

     Voici un florilège de films traitant de la Marine et/ou de la Sous-marinade. Cette sélection répond à différents critères de choix propres à la sensibilité du webmaster.

 

     La lecture se fait en cliquant sur le titre de l'ouvrage (en rouge). La lecture plein écran est automatique. Pour sortir du film, cliquez sur l'onglet en haut de votre écran.

 

 

     Dans les résumés il vous est proposé des liens (en noir) vers divers sites ou documents.

 

 

 ----------------

 

Vous avez dit sous-marin...?

 

26' : Embarquement pour les grandes profondeurs…, ou presque. Pour les Vieux Loups c’est un retour à leur jeunesse, pour les néophytes c’est une découverte du « comment ça marche ».

Les Vieux Loups retrouvent et les amis découvrent les postes-clés et les équipements indispensables pour naviguer, ainsi que les lois physiques qui régissent la vie d'un sous-marin. Comment plonger et remonter ? Comment fabriquer de l'air pour respirer ? Comment naviguer dans le plus grand des silences pour ne pas être repéré ? Comment communiquer avec la surface et comment entendre les autres sous-marins ?

Tournée en majeure partie à bord de l’Espadon, petit frère du Narval, cette vidéo nous fait visiter tous les compartiments d’un 1200 : Poste AV, coursive, Electriques, Echappements, CO, Central, et aussi la seule douche dont disposait ce type de sous-marin. Même le son y est, celui des moteurs, celui du klaxon. Il ne manque que le « parfum ».

Nous y rencontrons deux Vieux Loup du Narval - nos amis Hubert ROLLAND de RAVEL et Benjamin ARTUS – qui nous éclairent de leur indiscutable savoir.

Messieurs les Vieux Loups, il vous faut capeler la peau de souris pour pleinement apprécier cette excellente vidéo qui a été diffusée par FR3 en septembre 2015 dans l’émission « C’est pas sorcier ». Réalisation : RIFF International Production/FR3.

Janvier 2017

 

 

Guerre Froide sous les mers   -   Episode 1   -   Episode 2

 

52' x 2 : Dans les années 70-85, à l'apogée de la Guerre Froide, les sous-marins nucléaires étaient en confrontation avec ceux de la flotte soviétique. Dans les années 50 déjà, l’USS Nautilus (SSN-57) premier sous-marin à propulsion nucléaire, était le cauchemar des Russes. Au fond des océans, les sous-mariniers américains, britanniques et soviétiques jouaient au chat et à la souris sur la ligne de front de la Guerre Froide.

Sans cesse en état d'alerte, les superpuissances s'espionnaient, se traquaient et se préparaient à livrer bataille avec une puissance de feu suffisante pour détruire la civilisation. Réalisation : BBC.

Mai 2016

 

 

Drone de Base

 

2'15" : Une superbe vue aérienne de ce qui est toujours nommé « La Base sous-marine de Lorient ». Document réalisé en 2015 par la société Fly HD, spécialisée dans les prises de vues aériennes par drone. Réalisation : Fly HD Pro.

Avril 2016

 

 

Euronaut

 

4'28" - Euronaut est le fruit du projet fou de Carsten STANDFUSS – architecte naval allemand – de réalisation d’un sous-marin. Les études ont été effectuées entre 1988 et 2000, puis il a fallu 12 années supplémentaires pour la construction.

Le sous-marin a une longueur de 16 mètres et est large de 2 mètres pour un déplacement de 57 tonnes, il peut plonger jusqu’à 250 mètres. Propulsé par un moteur Diésel de 190 cv et une énergie électrique de 40 kW, sa vitesse de transit atteint 6 nœuds. Son système de régénération d’air offre une autonomie d’une semaine pour un équipage de six hommes.

Ce sous-marin a été conçu par une équipe très motivée durant les week-ends, les vacances et le soir après le travail. STANDFUSS n'est pas le premier "Professeur Tournesol" à construire son propre sous-marin; mais cette réalisation totalement privée, sans sponsor, est la plus aboutie et la plus opérationnelle qui soit. D'ailleurs, la reconnaissance de cet exploit est mondiale.

 

Chronologie 

 

-        1988 à 2000 : Etude, plans.

-        2000 à 2004 : Réalisation et assemblage des coques primaire et secondaire.

-        2004 à 2009 : Le chantier « extérieur » est installé à Brême – Allemagne.

-        2009 à 2012 : Les aménagements intérieurs sont réalisés.

-        Eté 2012 : Lancement et première plongée d’essai - Film 19'.

-        Automne 2012 : Transit de la Mer du Nord à la Mer Baltique.

-        2013 à 2015 : Essais à la mer.

 

Soit 24 années d’études et de réalisation avant d’effectuer les premiers vrais essais, manifestement concluants au vu de la vidéo. Quand la passion vous tient… ! Réalisation : Youtube Channel "Was Taucht" - Musique : Lisa Miskovsky.

Décembre 2015

 

  

Le Tordu

 

10'30" - Notre ami Jean-Louis LANCIEN, mieux connu sous le modeste pseudo de « Amiral JOB du GUILLY du FREAU de POULLAOUEN du SOIZIGLAND » est un Vieux Loup solitaire, un vrai ; un marin qui a toujours sciemment  navigué cap à l’Ouest. Cette solitude, relative tout de même, lui laisse beaucoup de temps pour penser, méditer, cogiter. Et ses cogitations l’ont amené à réaliser de ses propres mains, dans ses propres chantiers du Soizigland, avec ses propres deniers, un sous-marin de dernière génération ; oui, oui…, vraiment dernière. Il s’agit du sous-marin « Le Tordu » que notre ami Job nous présente dans les dossiers « Témoignages ».

Mais ces descriptions écrites qui, pourtant, précisent tous les détails techniques : propulsion, armement, missions, équipage, etc., ne suffisent pas pour se rendre compte de ce qu’est cette impensable avancée technologique. Ce qui a motivé un reportage que les agents de La Narvalaise, missionnés sur zone, ont réalisé aux chantiers du Soizigland. Document exceptionnel, tant les difficultés étaient grandes et la prise de risque considérable pour atteindre la base secrète du Soizigland, site doté d’une sûreté et d’une sécurisation sans égal. Malgré les écueils rencontrés, nos agents ont tout de même réussi à rencontrer l’ingénieux Amiral JOB qui s’est abandonné à quelques confidences, et à glaner de précieuses images.

Cependant, ce reportage comporte des séquences pouvant heurter la sensibilité d’un public non averti, il reste donc déconseillé aux ménagères de moins de 50 ans et aux néophytes de la sous-marinade. Réalisation : La Narvalaise Studios Production.

Octobre 2015

 

 

Furtivité

 

9' - Le Ministère de la Défense présente sur sa page Facebook, Défense.gouv, une série de vidéos expliquant les moyens mis en oeuvre pour parfaire la furtivité des divers équipements mobiles de nos armées. En ce qui concerne les sous-marins, la furtivité est la caractéristique principale, voire vitale.

En phase de plongée, un sous-marin est indétectable à la vision, aux infrarouges, ou aux ondes radars. En revanche, le bruit qu’il produit est sa source d’indiscrétion, sa signature acoustique. Pour être furtif, le sous-marin doit être le plus silencieux possible.

Septembre 2015

 

 

Sous-marin 1 : Les hommes à l’épreuve . I   -   Les hommes à l’épreuve . II

Sous-marin 2 : Le bateau aveugle . I   -   Le bateau aveugle . II

Sous-marin 3 : Le temps immobile . I   -   Le temps immobile . II

Sous-marin 4 : La guerre virtuelle . I   -   La guerre virtuelle . II

Sous-marin 5 : Le dernier rivage . I   -   Le dernier rivage . II

 

25' x 5 - « Sous-marin » est un film documentaire tourné lors d’une mission vers l’Arctique, à bord du SNA (Sous-marin Nucléaire d’Attaque) « Perle », en 2005. Durant quelques semaines au cours de l’année qui a précédé ce tournage, des repérages avaient été effectués à bord du SNA « Améthyste ». Cela s'est déroulé lors de deux interventions : l’une à Dubaï, l'autre à Djibouti.

Il semble qu’à ce jour le film « Sous-Marin » soit le seul documentaire de l’histoire maritime mondiale pour lequel une armée ait donné l’autorisation à un civil de filmer quatre mois durant la vie d’un équipage en plongée pour une mission secret-défense.

L’Amiral Thierry d’ARBONNEAU, alors Alfost, avait donné son aval pour cette réalisation qui reste l’œuvre de Jean GAUMY – Peintre Officiel de la Marine. Diffusé par ARTE fin 2006.

Ce documentaire est présenté en cinq épisodes de deux parties chacun.

Mars 2015

 

 

Sauna ou la Croisière du Froid

 

10' - Mars-Avril 1965. La croisière « Sauna » effectuée par les sous-marins Narval et Dauphin au cercle polaire et dans les pays scandinaves pour une campagne d’entraînement et de test à la résistance au froid. Les sous-marins naviguent dans les mers froides et sont accompagnés du BSL Rhône, bâtiment de soutien logistique de 2000 tonnes contenant des ateliers et des stocks de pièces. Une escadre de Neptune (avions de lutte sous-marine) est à Reykjavik et participe à la mission pour le repérage des icebergs et des plaques de glaces assurant ainsi la sécurité des sous-marins. Le passage du cercle polaire est l’occasion de faire un peu la fête. De nombreux souvenirs pour un bon nombre de Vieux Loups qui ont été acteurs de cette mission et pionniers dans la conquête des glaces par les sous-marins. Réalisation : ECPAD (Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense).

Novembre 2014

 

 

Les abris sous-marins

 

45' - Ou la construction de la grande maison des Loups Gris de l'Atlantique, cette maison que nous avons tous habitée. Pour protéger au mieux leurs sous-marins stationnés dans les ports, les nazis ont construit des abris impénétrables. Un document exceptionnel qui retrace l'histoire de la construction de la base de Kéroman, le plus grand chantier jamais réalisé par l'occupant durant le dernier conflit. La détermination de Dönitz, les victoires et déboires des U-Boote, le courage et le patriotisme de Stosskopf scénarisent cet excellent film. Réalisation : Darlow Smithson Productions Ltd pour National Géographic Channels.

Août 2014

 

 

Torpilles sous l'Atlantique

 

94' - En décembre 1957 notre bon Narval était officiellement admis au service et ces mêmes mois et année les américains diffusaient ce très bon film, plutôt réaliste; même si les sous-mariniers allemands sont "un peu trop propres" dans un sous-marin "un peu grand", avec des effets spéciaux excellents pour l'époque.

Synopsis : Durant l'été 1943, Murrell (Robert Mitchum), alors capitaine d’un cargo commercial, est torpillé par un sous-marin allemand et perd son épouse dans le naufrage. Recueilli après avoir passé vingt-cinq jours sur un radeau, il accepte le commandement d’un destroyer d'escorte de classe Buckley car il préfère, dit-il, « être du bon côté du canon ». Son passé de « civil » inspire une certaine méfiance à ses hommes, mais l’occasion se présente bientôt pour lui de prouver ses capacités. Durant une patrouille dans les Caraïbes au large de Trinidad, il détecte en effet la présence d’un sous-marin allemand. Celui-ci, commandé par Von Stolberg (Curd Jürgens), a également repéré son ennemi avec son oscillateur SSB mais, fort habilement, Murrell se maintient toujours à la même distance afin que le signal émis par son navire passe pour un faux écho... Les renseignements de l'US Navy confirment à Murrell que le submersible ennemi doit rejoindre un raider allemand et devait être intercepté. Les deux capitaines utilisent des tactiques (bien illustrées par le film) pour se couler mutuellement, et ils y parviennent. Le film se termine par un constat moral d'usage sur la futilité de la guerre. Réalisation : Dick POWELL d'après le roman de D.A. RAYNER, distribué par 20th Century Fox.

Juillet 2014

 

 

Bertheaume

 

5'13" - Dans le Top La Vue 34 d’avril 2014, il est, en toute fin de document, fait état des « Sous-marins Musées » avec l’Argonaute à Parisl’Espadon à St Nazairela Flore à Lorient et le Redoutable à Cherbourg. Mais les musées retraçant l’épopée de  la sous-marinade ne se limitent pas à ces quatre sites. En effet, il y a à Plougonvelin en Bretagne, le Fort de Bertheaume qui propose un musée de la sous-marinade ; il aurait alors fallu parler des « Musées des Sous-marins » pour que Bertheaume figure sur la liste présentée dans l’excellent magazine édité par Alfost.

Ce site ne propose pas de visite de sous-marin comme ses quatre grands frères, mais renferme une très riche collection des installations techniques des sous-marins nucléaires de 1ère génération, et plein d’autres éléments de la sous-marinade classique. Ce très beau musée est à l’initiative de la section Minerve de l’Agasm, il nous est présenté par quelques Vieux Loups, dont certains du Narval que nous avons plaisir à voir et à entendre dans ce reportage. Réalistion : Tébéo Télé Bretagne Ouest pour le magazine TVRésidences.

Avril 2014

 

 

Techniciens à Pompon Rouge

 

23' - Ce film, sauvé de la destruction, a été réalisé en 1952, au lendemain de la seconde guerre mondiale, alors que la grande Marine Française se reconstruisait. On y voit de nombreux bâtiments dont le Porte-avions La Fayette – R 96 (ex USS Langley de la Marine américaine de 1943 à 1947) qui a servi la Marine française de 1951 à 1963, et quelques sous-marins. Il est question des écoles (Porquerolles, St Mandrier, …) et des formations des « Techniciens à pompon rouge » (Electricien, Détecteur, Mécanicien, …). Sont biens présentés les entraînements au combat et les escales ; mais surtout, les valeurs indélébiles dont la Marine imprègne les hommes qui la servent. Les commentaires des trois dernière minutes du film sont édifiants et aiguisent notre fierté d’avoir été de ces hommes. Le titre eut pu être « Marine – Valeurs ». Réalisation : Louis-Emile GALEY pour Pathé-Cinéma. Film réhabilité et distribué en 2013 par Périscope Film LLC Archive.

Janvier 2014

 

 

Nautilus

 

52' - Le Grand Nord, mystérieux, hostile, difficile, inaccessible, curieux, a toujours motivé les hommes à le conquérir ; que ce soit par les airs, par les glaces, par les mers. Le Narval et ses hommes sont de ces aventuriers, de ces explorateurs qui ont vécu cette expérience singulière, exceptionnelle, inoubliable.

Mais plus de trente années avant le Narval, des hommes, alors qualifiés de « fous », tentaient le pari tout aussi fou de rallier le haut arctique par la voie des mers à bord d’un sous-marin baptisé : Nautilus.

C’est ainsi que le 4 juin 1931, le Nautilus quitte New York pour un voyage à destination de la terra incognita qu'est la banquise du pôle Nord. Aux commandes : l'Australien Sir Hubert Wilkins, pilote autodidacte et aventurier, qui a transformé un sous-marin américain de la Première Guerre mondiale en véritable laboratoire. Il veut atteindre le pôle Nord en naviguant sous la banquise pour y étudier les variations météorologiques. Mais entre le froid et la vétusté du matériel, l'équipage doute rapidement de la réussite de la mission. Wilkins refuse pourtant d'abandonner… jusqu'au moment où, tout près du but, on constate l'absence d'un gouvernail – arraché par un bloc de glace ou saboté par un mécanicien craignant pour sa vie. Contraint de faire machine arrière, le Nautilus finira sa vie au fond d'un fjord norvégien…

Malgré cet échec, l'expédition aura permis au pionnier Sir Wilkins de faire des découvertes d'une valeur inestimable, notamment sur le Gulf Stream. Ce documentaire revient sur l'histoire du premier sous-marin à avoir navigué dans l’Arctique, et suit l'équipe de plongée qui, pour la première fois depuis quatre-vingts ans, en a exploré l'épave. Réalisation : Hans et Sébastien FRICKE – Diffusion ARTE.

Décembre 2013

 

 

Kéroman - Maquette

 

14'30" - Gilbert VANHAEZEBROUCK alias « Papysousmarin » est avant tout un Vieux Loup, il a compté parmi plusieures meutes : l’Astrée, Mers-el-Kébir, la Galatée, l’Ariane et le Roland Morillot. Mais il est également un maquettiste depuis le plus jeune âge, puisqu’à 12 ans, c’est avec le fer blanc des boîtes de conserves qu’il réalisait sa première maquette : le « U 27 » ; puis plus tard une vedette lance torpilles.

Après avoir quitté La Royale, l’ingénieux Gilbert a ressorti ses plans, ses cutters, ses colles, ses couleurs, pour reprendre le modélisme « Marine » et s’y consacrer totalement depuis 1995. Entre autres sous-marins, il réalise « son grand chantier » : la base des sous-marins de Kéroman. Cette maquette de 1m38 par 0m83 pour une hauteur de 30 cm est réalisée au 1/400ème et lui a demandé plus de 1000 heures de travail réparties sur 2 années. Dans un premier temps cette maquette était statique, mais avec la récupération de petits matériels sur magnétoscopes et autres radiocassettes, Gilbert l’a « animée » ; non sans difficultés, car il fallait que tous ces mécanismes soient dissimulés, incorporés dans les infrastructures de celle-ci.

Gilbert en est à 12 réalisations, il participe à de nombreux concours et expositions dans le nord de la France et en Belgique. Des participations toujours couronnées de succès car Gilbert arbore 12 médailles d’or, 2 d’argent et 2 de bronze qui témoignent de la qualité de son travail. Sa dernière réalisation étant un magnifique « éclaté » du Redoutable.

Voici donc une vidéo faite par Gilbert, et arrangée par La Narvalaise, qui montre la finalisation de la base de Kéroman, on peut également y voir une grande partie de ses maquettes. Bravo l’artiste. Réalisation : La Narvalaise.

Octobre 2013

 

 

L'étoffe des marins

 

23' - Si l’habit ne fait pas le moine, l’uniforme fait le militaire. Cet uniforme porté avec fierté représente une culture et des valeurs, il s’avère être une véritable identité. Voici l’histoire de « l’habit de marin » qui depuis Louis XIV a évolué en fonction de la politique, de la mode, du rang et de son usage. Réalisation : Laurent Pedebernard et Thomas Vindevogel pour FOSIT Toulon-Service communication – Marine Nationale.

Août 2013

 

 

Cherbourg

 

4'20" - La construction de "la grande digue" qui abrite la rade de Cherbourg est une aventure extraordinaire initiée à la fin du 18éme siècle par Louis XVI et achevée en 1858 par Napoléon III.  Elle a servi à protéger le nid de naissance de notre valeureux Narval et de tous ses successeurs jusqu’à nos jours et certainement pour encore bien longtemps.

Redécouvrez, à travers ce récit passionnant, les dessous de ce projet pharaonique qui devait, à l’époque, assurer à la France une défense stratégique face aux ennemis anglais. Réalisation : Thierry Durand - © F.A.G. Prod.

Avril 2013

 

 

Les U-Boote

 

54' - La Kriegsmarine et les U-Boote de DÖNITZ : leur engagement, leur rôle, leur gloire et leur déclin dans la bataille de l’Atlantique; pour la plupart en partance de Lorient. Réalisation : Castle Lamancha Co.

Ce document est partie intégrante de la trilogie avec le film ci-dessous et "Les Loups de Pignerolle" lisible ici.

Mars 2013

 

 

Kéroman

 

13' - Composé d’éléments historiques, ce document retrace l'évolution, durant 60 ans (1937-1997), de la presqu'île de Kéroman - Lorient. Cet espace de promenade et de baignade a été totalement transformé en 1941 lorsque l’Amiral DÖNITZ décida d’y construire une base de sous-marins permettant aux U-Boote de la Kriegsmarine de venir se ravitailler en toute sécurité. Kéroman fut, durant la seconde guerre mondiale, la plus grande forteresse construite en pays occupé par les Allemands. Ainsi, Kéroman et la Villa Kernevel étaient le QG des Loups Gris pour la bataille de l'Atlantique. En 1946, la Marine Nationale Française investit les lieux pour ses sous-marins, jusqu'à la fermeture de la BSM en 1997. Cette vidéo commandée par la ville de Lorient est destinée aux visiteurs du MESMAT ; nos amis « Scarp » et « Philibert » y ont participé et sont cités dans le générique. Réalisation : Trigone Production.

Ce document est partie intégrante de la trilogie avec le film ci-dessus et "Les Loups de Pignerolle" lisible ici.

Mars 2013

 

 

Hymne des Narvals

 

1'09" - Les Narvals en chanson, tout est dans leur rostre. Ebauche de traduction : Narvals, Narvals, nageant dans les océans - Ils font fureur parcequ'ils sont trop géniaux - Bien assez grands pour battre un ours blanc lors d'un combat - Comme une licorne sous-marine, ils ont une corne frontale géniale - Ils sont les Jedi de la mer - Ils empêcheront Cthulhu de vous manger - Ne les laissez pas approcher vos c..... - Sont les inventeurs du Shish Kebab - etcRéalisation inconnue.

Décembre 2012

 

 

SMX 26 - En attaque offensive - En attaque défensive

 

3'30" et 3'20" - Nouveau concept de sous-marin côtier présenté par la DCNS (Direction des Constructions Navales Systèmes et Services) à l’occasion du salon Euronaval 2012. Long de 40 mètres pour une largeur de 15.5 mètres, le SMX 26 est un petit sous-marin conçu pour opérer en eaux très peu profondes, jusqu'à 15 m de fond, pour intervenir au plus près des côtes. Le SMX 26 est capable de se « poser » très rapidement sur tous types de fonds grâce à ses roues déployables et de rester tapi jusqu'à 30 jours dans le fond grâce à des flexibles remontant en surface.

Ce sous-marin furtif, surnommé le « Caïman », peut mettre en œuvre des torpilles lourdes et légères, un canon télé-opéré et des unités de commandos. Réalisation : DCNS - Ocean-Fanatics.

Novembre 2012

 

 

Les Pontons Flingueurs

 

2'30" - La célèbre scène de la cuisine du film Les Tontons Flingueurs parodiée par les navigateurs Jean-Luc Van Den Heede, Jimmy Pahun, Jacques Caraës, et Bertrand de Broc, amateurs de bonnes choses... Réalisation : Romain Mullard.

Novembre 2012

 

 

U-Boot en bases françaises

 

8' - Reportage films et photos des bases sous-marines françaises construites pour les U-Boot et les Loups Gris de l'Atlantique. Réalisation inconnue.

Septembre 2012

 

 

U 52 à Lorient

 

9' - Film (1/2) en images numériques. Superbe document en infographie, ou images de synthèses, qui relate le périple du U 52, du plus grand port allemand: Wilhelmshaven, à Lorient. Un transit long, difficile et empli de dangers. Réalisation inconnue.

Août 2012

 

 

U 52, les attaques

 

8' - Film (2/2) en images numériques. Le U 52 part de Lorient et patrouille au nord-ouest des Iles Britanniques. Il prend contact avec deux convois et il attaque... Réalisation inconnue.

Août 2012

 

 

Comment ça marche ?

 

28' - C’est pas sorcier… Fred, Jamy et Sabine nous expliquent tout sur les sous-marins nucléaires: nombre, armement, plongée, Archimède, pilotage, énergie, etc… Excellent document, très clair et très explicite, tourné à bord du Saphir. Réalisation : FR3.

Juin 2012

 

 

Détection

 

3' - Appareils de détection des aéronefs. Nous sommes loin des moyens de détection électromagnétique et guerre électronique ARUR-ARUD. Réalisation : La Narvalaise.

Avril 2012

 

 

7 jours en mer

 

11' - Court métrage réalisé en 1963 pour le Service d'Information et de Relations Publiques des Armées (SIRPA) par Pierre Schoendoerffer.

Février 2012

 

 

Sous-marin furtif

 

52' - Quand le chasseur devient la proie…Eté 1944, la captivante histoire de l'U 480 précurseur du schnorchel, du revêtement anéchoïque et des torpilles à capteurs acoustiques…, ou la fin des Loups Gris. Réalisation : ARTE.

Novembre 2011

 

 

Un siècle sous les mers

 

13' - Reportage FR3 du 17 mai 1986, magazine HORIZON. C’est l’histoire de l'évolution du sous-marin, du premier prototype au lancement du Redoutable le 29 mars 1967. Deux anciens sous-mariniers témoignent. L'action des sous-marins durant les deux derniers conflits est présentée. Réalisation : Thierry Lécuyer.

Septembre 2011

 

 

Rubis

 

20' - Historique du sous-marin Rubis, fleuron de la sous-marinade française qui se distingua durant la seconde guerre mondiale pour avoir, à lui seul, coulé autant de bâtiments que toute la flotte de la Marine Nationale ne l’aura fait. Réalisation : Olivier Vanbremeersch.

Septembre 2011

 

 

Argonaute

 

5'  - Montage photos. Réalisation anonyme, probablement un Vieux Loup d’une autre meute.

Août 2011

 

 

Ecole des Mousses

 

8' - Présentation de l'Ecole des Mousses de Brest au JT-13h00 du 27 octobre 1961. Réalisation : INA (Institut National de l’Audiovisuelle).

Juillet 2011

 

 



26/09/2012
106 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 270 autres membres