La Narvalaise

La Narvalaise

Toulon 56

Toulon 56
Toulon 56 :

1956 - Toulon.

Le Narval est arrivé depuis peu à Toulon. Il vient d'effectuer sa première grande traversée Cherbourg-Toulon, il est tout neuf et quasi opérationnel.

Le voici à couple du Béarn, parmi d'autres sous-marins il joue le "jeune homme".

Cette photo est présentée sur un excellent site consacré au Béarn, ICI - il est en anglais, une fois sur le site cliquez droit puis sur "Traduire en français". 





Commentaires

  • Seraf 36 messages

    Sur cette photo je dénombre (difficilement) 8 sous-marins.
    Du premier plan à l'arrière plan.
    Premier coffre, premier ponton:
    - Un ex allemand donc Millé, Laubie ou Blaison (je penche personnellement pour le Millé), à couple de la Sultane.
    - Ensuite la Sirène.
    Deuxième coffre, deuxième ponton:
    - 2 ex allemands donc Laubie ou Blaison (mais pas le Bouan).
    Troisième ponton:
    - L'Andromède.
    - L'Astrée mais pas l'Afriquaine.
    - et évidemment le beau Narval.
    Qu'en pensez vous ?

    • Claude CAILLART 88 messages

      Saluons aussi, à couple du Béarn, la vénérable Junon, qui tenait lieu de caisson de fumée. L’ex-second du Casabianca, le CV BELLET, avait tenu à mettre en place cet entraînement. En septembre 56, comme midships en attente d’embarquement sur la Jeanne, nous étions passés en stage à Toulon, basés au Dépôt des équipages, à côté du Béarn. C’était juste après la guerre de Suez, où la Créole s’était fait mitrailler par un ahuri de l’aéro qui l’avait prise pour une vedette égyptienne !

    • Seraf 36 messages

      Merci Claude,
      Dans ce cas la Junon, tout au fond, avait l'avant tourné vers le Narval, n'est-ce pas ?

    • Claude CAILLART 88 messages

      Affirmative. Elle était déjà à l'état de ponton, et centre d'entrainement incendie.
      Pour les autres sous-marins, je ne peux dire si c'était l'Andromède ou l'Artémis ?

    • Claude CAILLART 88 messages

      Pour moi, c'est la Junon, et pas l'Astrée, accostée à l'anglaise sur l'avant du Béarn.
      Elle servait aussi de ponton débordoir. Sauf souvenir imaginaire ...

    • Jean-Gabriel 1029 messages

      Excellente mémoire Claude, bravo !
      Voici les faits :
      Le 02 Novembre 1956 à 05h45 deux appareils Corsair de l'Arromanches prennent La Créole au schnorchel pour une vedette rapide égyptienne !!!
      Une attaque est lancée à la roquette et au canon de 20 mm. Elle plonge en catastrophe, n'est pas endommagée mais fortement secouée. Elle évite de justesse de toucher le fond qui se trouve à 40 mètres. Les aviateurs sont persuadés qu'ils ont envoyé par le fond une vedette égyptienne.

    • Jean-Gabriel 1029 messages

      Bien joué Séraf, te fais confiance ;-)

    • Seraf 36 messages

      Oui, mais il pourrait s'agir du Saphir à la place de la Sultane. Ah! Ah! Ah!

  • philibert 68 messages Site web/blog

    Je suis arrivé à la BSM de Toulon en mars 65, le Béarn était encore là, mais pas le Narval.

  • pelabon Jean marc 65 messages

    Bonjour, merci pour ce super cliché émouvant. Quelqu'un sait-il quand à commencé la construction du Narval ?

    • Jean-Gabriel 1029 messages

      Jean-Marc,
      Ta question est un affront incommensurable pour La Narvalaise.
      Il existe un dossier, présenté le 29 novembre 2010 (La Narvalaise avait 29 jours d'existence) que l'on trouve dans "Articles - Le Bateau - Historique" qui donne les grandes date de notre fier Narval; c'est ici :
      https://lanarvalaise.blog4ever.com/historique
      J'en suis très attristé.

    • pelabon Jean marc 65 messages

      La honte sous mon scalp ... faut dire ce merveilleux site est tellement étoffé, mais c'est évident que j'aurai dû me dire que la question que je me posai se trouvait forcément sur La Narvalaise... Comment aurait il pu entre être autrement ?
      Autant pour moi Jean Gab ;-)

    • Jean-Gabriel 1029 messages

      Pas de problème Jean-Marc, bien entendu ;-)
      Et j'en profite pour annoncer à tous que le sujet "Historique" est en très très grande refonte. J'y travaille depuis plusieurs mois à partir de toutes sortes d'archives datées, en complément de vos photos, témoignages, anecdotes, etc. déjà en ma possession.
      Mon ambition est de retracer la vie du Narval de 1948 à 1984, presque au jour le jour, énorme chantier, vous en conviendrez. D'ailleurs j'invite les Vieux Loups qui ont des dates précises de n'importe quels faits ou vécus si infimes soient-ils, à me les communiquer, je suis preneur.
      Voilà Jean-Marc comment positiver et optimiser une question "maladroite" ;-)

  • jvanhille 193 messages

    Vous remarquerez que les lettres N A R V A L étaient en inox.

    • MABILEAU 13 messages

      Le Narval est à droite, ancienne place du Rd Morillot, et à gauche c'est l'Artémis ou l'Andromède.

      • Tac-Tac22 204 messages

        Magnifique cliché......
        Pour le coup je peux dire que j'étais pas né..., ou alors depuis très peu, suivant la date exacte.....!!! ;-))

        • Claude CAILLART 88 messages

          Le Narval est encore peint en vert.
          Les types S prêtés par les Anglais sont au premier plan, avec la Sybille manquante, disparue en 52.
          Plus loin, la Créole (?) et la Junon (?)
          Et ce vieux Béarn, auquel était accosté l'Artémis, quand j'ai embarqué aux sous-marins en janvier 58.
          Belle photo, qui fait revivre des souvenirs.

        • Magnifique photo, j'ai connu le Béarn en 65. En 66 pendant mon cours à l'E.N.S.M. j'ai été de corvée à bord du Béarn avec quelques autres pour un cocktail. Je crois me souvenir que c'étais pour sa fin de service pour les sous-mariniers.

          • pepe 79 237 messages Site web/blog

            Fin 66 le Béarn servait encore d'abri pour faire l'appel quand il pleuvait et également pour le casse-croûte du matin (pour l'équipage sup et les services ad hoc).
            Je me souviens avoir participé au déménagement de ce qu'il restait dans certains compartiments. Toute une époque.

          • gégé 298 messages Site web/blog

            Pépé,
            J'ai dormi à bord du Béarn, pour des exercices contre nageurs de combat et c'est là que j'ai vu des rats, pas en tricot rayé avec des dents en or, mais gros comme des chats. Ils étaient visiblement bien nourris et pas inquiets de la présence humaine !!!!

          • Pour être plus précis, j'étais à l'E.N.S.M. du 8 novembre 1966 au 10 janvier 1967 et d'après mes archives j'ai été affecté :
            - Béarn du 8 novembre 66 au 15 novembre 1966,
            - B.S.M. Toulon du 15 novembre 1966 au 10 janvier 1967.
            Puis sous-marin Narval.

          • Jean-Gabriel 1029 messages

            Effectivement Michel, car le Béarn a été officiellement mis hors service le 21 mars 1967.
            Il y a dans la dernière ligne de la légende de la photo, un lien qui vous invite à découvrir les 40 années de vie de ce porte-avions de la Seconde Guerre mondiale.

        • jvanhille 193 messages

          J'étais, à cette époque, à bord du Narval. Que de bons souvenirs.

        • tactac72 594 messages Site web/blog

          Magnifique document. Un vrai témoignage. Quand on voit les quais déserts d'aujourd'hui on peut nourrir quelques regrets.

          • H2R 42 messages

            Je suis d'accord, c'est une belle photo. Pour garder un peu d'optimisme, on peut se dire que s'il n'y a pas beaucoup de navires à quai, c'est qu'ils sont en mer...

          • tactac72 594 messages Site web/blog

            En effet. Et se dire aussi qu'un seul bâtiment d'aujourd'hui en vaut dix d'hier en matière d'efficacité et de puissance de feu. Alors, regardons devant, bien entendu.