La Narvalaise

La Narvalaise

Jocelyn DE LA TAILLE

Jocelyn DE LA TAILLE
Jocelyn DE LA TAILLE :

Notre ami, l'érudit Jocelyn, a fait l'armement du Narval en 1955. Il est l'auteur des magnifiques photos de la construction du Narval à Cherbourg; il est également le frère du grand journaliste de TF1 bien connu de tous: Emmanuel DE LA TAILLE.

Durant sa période à bord du Narval, quel était son rôle ?





Commentaires

  • MISSLER 45 messages

    Jocelyn,
    C'est grâce à toi que Jean-Gabriel, notre Webmaster, a eu l'occasion de publier une photo prise en 1959 à Cherbourg du Second Maître Benjamin ARTUS et du
    quartier-maître René MISSLER, tous deux Détecteurs et embarqués sur le sous-marin Espadon.
    Je t'en remercie infiniment cher camarade et ami.

    • JPD 46 messages

      Bonjour Jocelyn,
      Peux-tu me rappeler à quelle période tu as été sur l'Espadon à son armement au Havre et à Cherbourg. Durant cet armement j'étais Second Maître Dsm1959/1960. Amicalement.
      Jean-Paul DENY

    • jvanhille 101 messages

      Jocelyn était matelot timonier, c'était un garçon d'une extrême gentillesse, un peu vieille France, très serviable avec ses camarades, j'en ai gardé un excellent souvenir.

      • MISSLER 45 messages

        Mon cher Jocelyn,
        Il me serait agréable d'avoir de tes nouvelles et de te savoir, ta famille et toi-même, en forme. Que de décennies se sont passées depuis la sous-marinade. Bien à toi. J'espère que ce message te parviendra. Agé de 84 ans, je pense toujours à toi.

        • jvanhille1
          jvanhille1 · 16 juin 2015

          Jocelyn,
          Que de lustres depuis que nous nous sommes cotoyés. Te souviens-tu ?
          J'étais Maître de service sur le Narval et tu n'avais pas trouvé de remplaçant, toi qui remplaçait tout le monde. Et pour te remplacer tu vins accompagné de Jean MARZIN, qui lui était du Marsouin et me disant: "...mais Maître, ce sont les mêmes bateaux !!!!" Cruel dilemme qui m'amena, devant ce cas dramatique, à consulter l'Officier de garde; lequel constatant que nous ne mettions pas la Marine Nationale en péril, nous donna son accord. Ceci dit, j'ai conservé un excellent souvenir de toi.
          Amicalement. Jean

          • Jocelyn de la Taille 24 messages

            Merci cher Maître Jean VANHILLE,
            De me remémorer votre très amicale intervention me permettant ainsi, de m'arranger avec un camarade du Marsouin pour aller dîner en ville.
            Soixante ans après, votre geste si amical n'est pas oublié et vous honore : Soyez-en une fois encore remercié. Amitiés.
            Jocelyn