La Narvalaise

La Narvalaise

Drames et accidents

Drames et accidents

 

 

Durant leur longue existence, de 1957 à 2003, les sous-marins type « Narval » n’ont fort heureusement pas connu de catastrophe comme ce fut le cas pour leurs petits frères, les types « Daphné ». Personne n’a oublié les tragiques disparitions de la Minerve le 27 janvier 1968 et de l’Eurydice le 4 mars 1970, qui firent 109 victimes.

 

Les « Narval » n’ont pas vécu de tels drames, mais ont cependant subi de sérieux accidents matériels dont certains ont entrainé des pertes humaines toujours trop lourdes.

 

A la base des sous-marins de Lorient, sur les flans du bloc K II, honneur est fait à ces victimes avec une plaque commémorative au pied de laquelle  de nombreuses et régulières cérémonies du souvenir sont célébrées.

 

Ecrit par Jehan MARION, ce dossier est présenté dans le numéro spécial « Plongée Illustré » consacré aux 1200 tonnes, édité par l’Agasm ; voici un « bilan » des drames et accidents des « Narval ».

 

 

 



25/01/2013
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 293 autres membres