La Narvalaise

La Narvalaise

Minerve

Minerve

 

Personne n'aura oublié ce dramatique accident du 27 janvier 1968.Disparition.jpg

Nous y avons tous perdu des camarades.

 

Hommage leur sera rendu en lisant ce message .

 

Le 3 octobre 2010, CAYLUS, charmant petit village du Tarn et Garonne, leur dédiait une rue et une émouvante cérémonie.

 

Jean-Paul KRINTZ, un des quatre rescapés de l'équipage de la Minerve à créé un blog dédié à ses camarades, à nos camarades, pour ne jamais oublier..., c'est ICI.

 

Documents confiés par Philippe CAMIN et Jean-Paul KRINTZ. 

 

 

Février 2015

 

En novembre 1967, 3 mois avant sa disparition, la Minerve recevait une équipe de télévision pour un reportage dans "5 colonnes à la Une". Notre ami Jean-Paul KRINTZ était à bord et aidait les techniciens à ce tournage. Par la suite, il a entretenu d'excellentes relations avec Mr Yves MOUROUSI qui lui a confié ce film témoin des derniers moments de la Minerve.

Vous pouvez visionner ce film ICI

 

Octobre 2015

 

Je reprends ici le sujet que notre ami Jean-Paul KRINTZ a ouvert sur le forum de La Narvalaise fin septembre dernier, concernant sa quête de vérité au sujet de la disparition de la Minerve.

Jean-Paul a d’ailleurs obtenu quatre réponses de Vieux Loups qui tous, témoignent de leur soutien. C’est ICI .

Le sujet est grave et délicat, et il faut bien y réfléchir avant d’y apporter réponse. Après quelques recherches, ce n’est donc pas une réponse que je propose (je n’en ai pas les moyens, encore moins la prétention), mais une réflexion qui se veut pleine d’apaisement pour notre ami Jean-Paul et qui laisse à garder espoir quant à une ouverture des archives comme la loi l’indique.

 

Le texte de Jean-Paul

 

Et si on reparlait de la MINERVE.

 

Bonjour à tous,

 

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, je vous avise, qu'à la demande des familles des copains disparus à bord de la Minerve, je les ai accompagnées en octobre 2009, au Fort de Vincennes (siège des archives de la Marine Nationale) pour consulter les archives sur le drame de ce sous-marin survenu le 27 janvier 1968.

 

Nous avons été reçus par un Commandant représentant le Ministre de la Défense. Pas de réponse à des questions précises. Un Cdt ne connaissant rien des sous-marins, si ce n'est que mettre en cause la jeunesse et l'inexpérience de l'équipage.

 

Dernière question posée: Les archives seront-elles consultables en 2018 ?

Réponse: Non, en 2028.

 

En 2028 si je suis toujours vivant j'aurai 83 ans. Pourrai-je espérer les consulter ?

Le doute m'habille d'un grand mensonge de la part de cette Royale que j'ai servie avec honneur et fidélité.

 

En fait on nous ment sur toute la ligne, car des voix s'élèvent, discordantes des discours officiels.

J'ai mal au cœur pour ces familles qui n'attendent qu'une chose: la vérité pour faire leur deuil.

Moi je me sens coupable d'être vivant et de ne pas être à leur côté, à mon poste aux auxiliaires.

 

Merci de m'avoir lu et que peut-être cette réflexion donnera un jour sa part de vérité.

 

Jean-Paul KRINTZ - QM1 Mécano

 

Réflexion

 

Le texte de notre ami Jean-Paul évoque une rencontre avec le Service Historique des Armées (SHA) qui remonte à 2009 – 6 ans déjà.

Les documents officiels qui traitent de ces accidents sont très certainement classifiés. Et pour en prendre connaissance il n’y a que deux solutions : soit en demander la déclassification – soit en attendre la communication de plein droit, ce qu’attendent notre ami et les familles des disparus. Ce plein droit qui intervient dans un délai de 50 ans si l’on s’appuie sur la loi de juillet 2008 dont un extrait vous est présenté ci-dessous.

Et, sans rentrer dans une quelconque polémique, les réponses de l’Officier « citées » par notre ami paraissent en opposition avec cette loi de 2008. En effet, la citation de « 60 ans » (2028 au lieu de 2018) n’y est absolument pas évoquée.

Il est, dès lors, peut-être un peu tôt pour agiter cette proposition (réponse) pour le moins douteuse alors que la loi, très claire, laisse entendre que d’ici trois ans maintenant, ces documents pourraient être mis à disposition de tous ceux qui voudraient en prendre connaissance.

L’espoir reste donc intact pour notre ami Jean-Paul.

 

Extrait du Journal Officiel qui met en exergue la communication de plein droit des documents relevant du Ministère de la Défense :

 

JORF n° 0164 du 16 juillet 2008, page 113322, texte n°2

LOI N° 2008-696 du 15 juillet 2008 relative aux archives (1) – Article 17

Le chapitre III du titre Ier du livre II est ainsi rédigé :

Chapitre III – Régime de communication.

Art.L 213-1

Les archives publiques sont, sous réserve des dispositions de l'article L. 213-2, communicables de plein droit.

L'accès à ces archives s'exerce dans les conditions définies pour les documents administratifs à l’article 4 de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d'amélioration des relations entre l'administration et le public et diverses dispositions d'ordre administratif, social et fiscal.

Art.L 213-2

Par dérogation aux dispositions de l'article L. 213-1 : 

I.- Les archives publiques sont communicables de plein droit à l'expiration d'un délai de : ...

1° Vingt-cinq ans à compter de la date du document ou du document le plus récent inclus dans le dossier :

2° Vingt-cinq ans à compter de la date du décès de l'intéressé, pour les documents dont la communication porte atteinte au secret médical. Si la date du décès n'est pas connue, le délai est de cent vingt ans à compter de la date de naissance de la personne en cause ; 

3° Cinquante ans à compter de la date du document ou du document le plus récent inclus dans le dossier, pour les documents dont la communication porte atteinte au secret de la défense nationale, aux intérêts fondamentaux de l'Etat dans la conduite de la politique extérieure, à la sûreté de l'Etat, à la sécurité publique ou à la protection de la vie privée, à l'exception des documents mentionnés aux 4° et 5°…. 

Les textes en noir gras sont des liens.

 

Exposé GSSM

 

Par ailleurs, parmi les quatre réponses postées dans le forum il y a celle de notre ami Daniel CHERY qui fait état de l’exposé GSSM présenté par le C.F. Serge KOENIG, le 3 décembre 1999 à Brest. Ce document est depuis longtemps dans les soutes de La Narvalaise ; l’occasion est donnée de vous le communiquer. C’est ici : Exposé GSSM.

 

Vos réactions à ce dossier peuvent être exprimées : soit sur le sujet du forum, soit en commentaires sur cette page, ce qui d’ailleurs est préférable car plus « lisibles » par tous.

 

7 mars 2017

 

Notre ami Jean-Paul KRINTZ nous a brutalement quitté ce jour. Jean-Paul saura, pour nous tous, saluer ses camarades de la Minerve.

 

Janvier 2018

 

En ce 27 janvier 2018 est commémoré le 50ème anniversaire de la disparition de la Minerve et de nos 52 camarades. De nombreuses cérémonies sont organisées par les différentes sections de l’AGASM, en particulier à Toulon au Monument National des Sous-mariniers, Tour Royale. Certaines victimes sont honorées dans leur ville natale.

Tous les Vieux Loups sont présents, si ce n’est physiquement ça l’est spirituellement.

 

J’ai eu, en ce début d’année, la chance et l’honneur de faire la connaissance* de Monsieur Hervé FAUVE, fils aîné du L.V. André FAUVE alors Commandant de la Minerve, après avoir été Second du Narval. Hervé a réalisé un excellent site consacré à cette tragique disparition dans lequel il répond à bon nombre de questions, tant de choses ont été dites par tant de gens…

 

Le site d’Hervé : La disparition de la Minerve

*Merci aux amis qui ont favorisé cette rencontre.

 

La veille de cette journée de commémoration Mer et Marine se souvient quand le sous-marin Minerve était construit à Nantes.

 

Février 2018

 

Pour ce 50ème anniversaire de la disparition de la Minerve et de ses marins de très belles cérémonies en France et Outre-mer ont été organisées, des discours poignants ont été prononcés, des cérémonies religieuses ont été célébrées. Les familles des disparus et de nombreux camarades ont partagé ces moments de recueillement.

Pour immortaliser ces événements émouvants l'AGASM a édité un Plongée Hors-Série.

 

Le 27 janvier 2018, un Vieux Loup s'est posé la question de savoir si "les gens" avaient souvenir de ce drame. Du coup il a, dans sa ville de province, réalisé un micro-trottoir.

 

Régulièrement Hervé FAUVE enrichit son site "La disparition de la Minerve" de nouveaux éléments inédits : témoignages, vidéos, courrier de la Présidence de la République, photos, hypothèses, recherches, etc. Voici ces nouveaux éléments.

 

Juin 2018

 

Le 16 juin 2018 le Journal Officiel de la République française publie l’arrêté instituant l’accessibilité au public des dossiers d’archives relatifs à cette catastrophe. C’est là, toute la finalité du travail acharné de nos amis feu Jean-Paul KRINTZ et Hervé FAUVE.

Ouest-France nous présente cette déclassification.

 

Juillet 2018

 

Le jeudi 12 juillet, Mme COUSTAL veuve de Marcel COUSTAL, M. CAILLIAU frère de Patrice CAILLIAU, André FAUVE frère de notre ami Hervé FAUVE et Hervé lui-même se sont rendus au Service Historique de la Défense à Vincennes pour prendre connaissance du dossier contenant les archives relatives à la disparition de la Minerve.

De nombreux documents ont été consultés, des photos ramenées, il faut maintenant prendre le temps de les exploiter. Hervé nous présente un bref compte-rendu de cette visite ainsi que le rapport CONFIDENTIEL DEFENSE sur cette disparition.

 

Pour une lecture plus aisée, ce rapport est présenté en version PDF.

 

Dans ce rapport (page 3) il est question de l'Annexe C - Rapport sur le matériel - qui présente les avaries sur les "Daphné", en voici les Fiches Techniques

 

Par ailleurs, le silence des autorités pour soi-disant protéger des intérêts commerciaux a fait débat, voici un document qui devrait mettre fin à cette polémique  (en bas de page).
 
Octobre 2018
 
Hervé FAUVE et un certain nombre de parents et de proches des disparus se sont interrogés sur la reprise des recherches pour localiser l'épave de la Minerve. Ils interpellent les élus dans un courrier paru le 14 octobre dans le quotidien Var-Matin.
Vous avez lecture de ce courrier ici et sur le site d'Hervé, ici.

 

Novembre 2018

 

Alors que le San Juan argentin et ses 44 membres d'équipage viennent d'être localisés, notre ami Hervé FAUVE et les familles de nos camarades disparus ont bon espoir d'être entendus pour que les recherches de l'épave de la Minerve soient reprises.

Le 25 novembre 2018 dans le Journal Télévisé de France 2, présenté par Laurent DELAHOUSSE, un point sur ce projet fait l'objet d'un excellent reportage.    

 

Février 2019

 

Le 5 février 2019 à 18h44, l'AFP diffuse un communiqué qui donne tous les espoirs aux familles de nos camarades disparus.

Aboutissement d'un excellent et opiniâtre travail d'Hervé FAUVE pour la reprise des recherches. Une grande pensée pour Jean-Paul KRINTZ qui aurait tant aimé oeuvrer auprès d'Hervé et qui, de là haut, doit se réjouir de cette belle décision.

 

La Narvalaise vous présente deux documents (vidéos muettes) inédits concernant les recherches et les honneurs rendus au sous-marin Minerve et à ses hommes :

 

- 3 jours après le drame, les recherches entreprises ont été abandonnées le 31 janvier 1968. Voici un court document signifiant l'abandon des recherches. Document Associated Press.

 

- 11 jours après la disparition, le 8 février 1968, une messe place d'Armes à Toulon et une cérémonie à la base des sous-marins de Toulon étaient célébrées en l'honneur des marins disparus, en présence du Général de GaulleDocument Associated Press.

 

Après cette annonce de reprise des recherches, les médias ont chauffé plumes et micros. Le 7 février, Hervé FAUVE était reçu et interviewé par Yves CALVI pour RTL.

 

Le 13 février les moyens de recherche sont mis en oeuvre et la Marine Nationale donne des précisions quant au Qui, Quand, Comment.

La veille, Hervé FAUVE nous expliquait ses motivation dans un document réalisé par Le Parisien.

 

A partir d'éléments provenant de l'Etat-Major des opérations Marine et de Mer et Marine voici un document qui présente clairement les missions et moyens.

 

Mercredi 27 février, la Marine présente aux représentants des familles des marins de la Minerve le résultat des premières recherches effectuées récemment par le « Pourquoi Pas ? » de l’IFREMER.

 

Mars 2019

  

Il y a bientôt 20 ans, Libération publiait un article plutôt aigre-doux, qui semble « connaître » les causes de la tragédie et qui dénonce la récurrence des problèmes techniques rencontrés par les type Daphné (Minerve, Eurydice, Flore et Vénus). Il est également, à demi-mot, reproché l'inébranlable « Secret-Défense » pensé avec mutisme comme une omerta, et dénoncé les enjeux économiques.

 

C'était ce qui se disait (écrivait) il y a maintenant près de 20 ans, et si le fabuleux travail de notre ami Hervé FAUVE devrait voir l'aboutissement de cette quête de vérité, il reste intéressant de connaître cette Fatale immersion, article qui est un peu la synthèse des nombreuses polémiques que l'on a vu éclore dans divers médias après la tragédie du Kursk en 2000. 

 

Bien entendu, nous suivons l’avancée des recherches dont Hervé FAUVE nous tiens régulièrement informés sur son site qui, d’ailleurs, propose une inscription à la newsletter.

 

Juillet 2019

 

Lundi 22 juillet 

 

La Minerve a été retrouvée.

 

Mail de notre ami Hervé FAUVE ce lundi 22 juillet 2019 - 09h52 :

 

Bonjour,

 

Je viens d’être prévenu. L’épave de la Minerve a été retrouvée et formellement identifiée hier après-midi, ce 21 juillet.

 

Elle git par 2350 m de fond, brisée en 3 morceaux. Elle est légèrement plus au nord que la zone où l’on pensait que les probabilités de la retrouver étaient les plus fortes.

Aucun doute n’est possible, on lit « MIN » sur le kiosque.

 

Nous en saurons davantage dans les heures à venir.

 

Hervé Fauve

 

 

Paris, le lundi 22 juillet 2019

 

Communiqué de Florence Parly, ministre des Armées

La Minerve a été retrouvée

 

Je salue la découverte de l’épave du sous-marin Minerve, localisée à environ 2400 mètres de fond, à 45 kilomètres au large de Toulon. Cette campagne a pu être relancée grâce aux récents progrès technologiques accomplis dans l’exploration sous-marine, notamment l’emploi de nouveaux sonars et de drones de recherche.

 

Je m’associe à l’émotion des familles des 52 membres d’équipage du sous-marin disparu le 27 janvier 1968, consciente de l’épreuve qu’ils endurent et que le temps n’efface pas. J’espère vivement que cette découverte les aidera à faire leur deuil, plus de 50 ans après ce drame qui a marqué la Marine nationale et l’ensemble de nos concitoyens.

 

J’ai demandé à l’amiral Préfet Maritime et commandant de la zone maritime Méditerranée d’organiser une cérémonie commémorative en mer avec les familles, à la mémoire de ces 52 marins morts dans l’accomplissement de leur devoir.

 

Je salue l’engagement des nombreux acteurs qui ont contribué à retrouver l’épave de la Minerve. En premier lieu la Marine nationale, à qui la direction et la coordination des opérations de recherches ont été confiées, mais aussi le Commissariat à l’Energie Atomique, dont les récents travaux d’analyse des mesures sismiques enregistrées lors de la disparition du sous-marin ont permis de circonscrire la zone de recherche, le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine qui a assuré la direction scientifique des recherches, l’IFREMER dont les moyens ont établi une première cartographie du fond, et enfin la Société « Ocean Infinity » dont les moyens ont permis l’identification de la Minerve sur la base de la sélection première de l’Ifremer.

 

Grâce à leur action efficace, les familles savent désormais où reposent leurs proches.

 

 

Mardi 23 juillet

  

Voici la première photo émise par Océan Infinity réalisée le 21 juillet 2019 - UTC 17.10.35. Soit à 17h10 Z, donc 19h10 heure locale.

Avec les lettres M I N et S, on devine la moitié arrière tribord du massif de la Minerve qui semble avoir été coupé dans sa hauteur en son milieu. Cliquez pour agrandir.

 

Minerve 21 juillet 2019.jpg

 

De nombreux médias ont présenté cet événement et certains sans scrupule comme Paris-Match qui présente une vidéo de montage qui n'a rien à voir avec la Minerve.

D'autres, comme Euronews, sont restés plus réservés, plus humbles et donc plus respectueux du travail effectué dans ces recherches et par conséquent plus respectueux de cette sépulture.

 

 

Mercredi 24 juillet

 

Toute la presse (papier, radio, télévision) s'est emparée de l'événement, parfois bien maladroitement, il est difficile de tout lire ou voir ce qui peut être présenté. Aussi La Narvalaise a retenu l'article de Nathalie GUIBERT (bien connue de la sous-marinade) paru le 22 juillet dans Le Monde.

 

Après cette extraordinaire découverte de l'épave nous avons l'impression que nos camarades sont revenus à la maison... Nous leur donnons vie en visionnant les premiers instants de la Minerve.

 

 

Jeudi 25 juillet

 

En 1968 l’accident de la Minerve a bien entendu fait l’objet d’une commission d’enquête. L’Amiral EVENOU, alors Inspecteur Général de la Marine, et Président de la commission d’enquête remettait au Chef d’Etat-Major de la Marine, le 27 juin 1968, son rapport d’enquête alors classifié Confidentiel Défense, déclassifié le 16 juin 2018 : Rapport d’enquête.

 

La Narvalaise vous a présenté ce rapport en juillet 2018, aujourd’hui et compte tenu de l’actualité il est intéressant de le relire.

 

Au lu de ce rapport notre ami Jacques MARQUET a explicitement illustré les différentes hypothèses exposées dans ce rapport.

 

Aussi La Narvalaise et Jacques MARQUET restent totalement neutres et en aucun cas ne prennent position quant aux hypothèses présentées/imagées.

 

L’examen des centaines, voire milliers de photos actuellement faites de l’épave de la Minerve viendront probablement confirmer ou infirmer ces hypothèses. Mais les verrons nous ces photos ?

 

Pour en savoir encore plus n’hésitez pas à visiter l’excellent site de notre ami Hervé FAUVE : La disparition de la Minerve

 

D'ailleurs pouvons nous toujours parler de "disparition"...?

 

Août 2019

 

La Minerve a été retrouvée le 22 juillet, quatre jours plus tard l'écrivain Pascal DUPONT* composait avec des mots justes un magnifique texte, plein d'émotion, qui force le respect; un très bel hommage à nos camarades disparus de La Minerve.

Auteur Pascal DUPONT - Adaptation et mise en page La Narvalaise. "La Minerve" est présenté par La Narvalaise avec l'aval de l'auteur.

*Pascal DUPONT, ami des bateaux gris, a été Mécanicien Marine Nationale de 1971 à 1977, il a servi sur La Bourdonnais et à la BAN Hyères. Ecrivain, oui..., Pascal a réalisé plusieurs ouvrages dont nous reparlerons dans "Bons plans", il présente également très souvent sa plume sur sa page Facebook.

 

Jeudi 15 août

 

Après l'effervescence de la découverte de la Minerve, l'heure est pour certains à l'analyse et pour tous au recueillement. Hervé FAUVE nous en donne les modalités dans une lettre d'information.

 

Bonjour,

 

La préfecture de Toulon nous a confirmé les dates que nous avions proposées pour l’organisation d’une cérémonie commémorative à la suite de la découverte de l’épave de la Minerve.

Nous avons souhaité qu’il y ait deux cérémonies distinctes, une première ouverte à tous se tiendra à Toulon le 14 septembre 2019 au Monument National des Sous-Mariniers à 16h00.

 

Les informations sur cette cérémonie seront actualisées ici : Cérémonie

 

Pour ceux qui le souhaitent cette cérémonie sera précédée d’un office religieux qui se tiendra dans l’église St Jean Bosco, à proximité du monument (900 m) à 14h30. Nous savons que la capacité d’accueil de cette église est réduite mais elle permet d’éviter les problèmes de transfert.

Le lendemain se tiendra une cérémonie maritime à l’aplomb de l’épave de la Minerve. Pour des questions évidentes de capacité d’accueil du bateau devant transporter les participants, cette deuxième cérémonie se déroulera dans l’intimité et sera réservée aux seules familles des marins disparus.

 

La Marine m’a communiqué les photos de la Minerve et même un film de l’épave. Pour l’instant ceux-ci ont été communiqués aux seules familles pour éviter qu’elles ne les découvrent dans les médias où elles finiront inévitablement par parvenir. Quelques informations sur ce que l’on voit sur ces photos sont visibles ici : Découverte

 

Cordialement.

 

Hervé Fauve

 

 

Vendredi 23 août

 

Dans sa dernière lettre d’information (ci-dessus) Hervé FAUVE nous précisait que de nombreuses photos de l’épave avaient été réalisées ainsi qu’une vidéo à l’aide d’un drone sous-marin.

Cette vidéo diffusée par la Marine Nationale et destinée, dans un premier temps, aux seules familles des disparus est maintenant à la disposition de tous. Avec l’aval de notre ami Hervé*, La Narvalaise vous la présente aujourd’hui – Recherche de l’épave du sous-marin Minerve.

 

Au profit des familles, tous les commentaires permettant d'identifier les matériels sont les bienvenus. Il est cependant impératif de préciser le minutage "initial" que vous pouvez lire en haut/gauche de l’écran après « Time ». Plus tard il est probable qu’une version annotée de la vidéo sera présentée.

 

* Hervé ayant lui-même obtenu l'aval de l'Amiral Charles-Henri LEULIER de La FAVERIE du CHÉ, Préfet Maritime de la IIIème région Maritime.

 

 

Septembre 2019

 

8 semaines après que la Minerve ait été retrouvée, deux cérémonies ont été célébrées pour le salut de nos camarades disparus.

 

Samedi 14 septembre

 

Une première cérémonie au Monument National des Sous-Mariniers, précédée d’un office religieux en l’Eglise Saint-Jean-Bosco de Toulon auxquels tous étaient conviés.

 

Dimanche 15 septembre

 

Une seconde cérémonie, en mer, réservée aux seuls familles et officiels. A bord du P.H. Tonnerre et à l’aplomb de l’épave de la Minerve, les familles se sont recueillies au plus près des leurs.

Gerbes et fleurs ont été « déposées » en mer, finalité d’un deuil qui maintenant peut se faire.

 

Durant ces deux cérémonies, plusieurs discours ont été prononcés, il possible d’en prendre connaissance ici : Discours des 14 et 15 septembre 2019 .

 

 

Octobre 2019

 

Dimanche 13 octobre

 

Note d'information d'Hervé FAUVE précisant la suite des opérations :

 

Bonjour,

 

Il y a un an Var Matin publiait l’article qui faisait état de la volonté des familles de reprendre les recherches de l’épave de la Minerve. Un an plus tard nous pouvons mesurer l’immense chemin accompli alors que la situation semblait figée depuis 50 ans.

 

A la suite de la découverte de l’épave, deux cérémonies ont eu lieu, l’une à Toulon devant le Monument National des Sous-Mariniers et l’autre en mer à l’aplomb de la Minerve. Cette seconde cérémonie s’est déroulée en présence, notamment, de la Ministre des armées et du chef d’état-major de la marine.

 

Je commence à récupérer les informations sur les marins dont les mairies des communes d’origine ou de résidence, au choix de la famille, ont refusé l’inscription sur le monument aux morts communal. 

Certains marins ont eu droit à une inscription sur le monument et même leur nom a pu être donné à une rue ou un lieu public. Certain à l’un ou l’autre et, enfin, la majorité à rien du tout. La Ministre des armées m’a promis que si je la sollicitais avec la liste des mairies récalcitrantes elle ferait le nécessaire pour que cette inscription, à laquelle ils ont droit, puisse se faire.

 

Je signale quelques événements à venir:

  • Une émission de France Inter, Interception, sera consacrée à la Minerve le 20 octobre de 9h à 10h.
  • Je donnerai une conférence à Brest le 16 novembre après-midi organisée par l’AGASM Minerve.
  • Je donnerai une conférence au Lavandou le 29 novembre au soir à la mairie.

 

D’autres sont déjà envisagées sur 2020.

 

Des précisions seront publiées sur le site lorsque je les aurai.

Il n’y a rien de neuf au sujet de la recherche des causes de l’accident. J'avance, mais lentement et avec beaucoup de prudence.

Il est fort probable que cette lettre d’information va devenir plus rare, il n’est nul besoin d’en détailler les raisons que vous comprendrez sans peine.

 

Cordialement.

 

Hervé Fauve

 

 

 

 

 

 

 



04/12/2010
407 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 355 autres membres