La Narvalaise

La Narvalaise

Fraîcheur polaire

Fraîcheur polaire
Fraîcheur polaire :

Août 1967 - Croisière Formative. CAMIN - DESTEUQUE "La Touque" - LE DOZE - LAMBARD.





Commentaires

  • philibert 68 messages Site web/blog

    Bonjour à tous,
    Que de souvenirs!
    De Santander, je me rappelle de Altamira et du Moscatel qui donne mal à la tête. Pas de souvenir de la guardia civil, comme quoi j'étais "blanc".
    Souvenir de Berthelot , dit "Jojo" il me semble aussi. Courte escale du Narval à Cherbourg où Jojo n'avait pu résister à la proximité de " Paname".
    Le turbo train n'existait pas à l'époque, malgré une attente sur rade il a fallu se résigner à partir sans cuistot. C'est un DSM qui l'a remplacé: LEHMANN, et de façon fort honorable (pardon La Cuisse).
    Il sont vraiment bons ces DSM!

  • Faugere 127 messages

    Je confirme pour Santander....j'étais à bord, appareillage en catastrophe.

    • Merluch 25 messages

      Le cuisinier de l'époque était BERTHELOT dit "La Cuisse".
      Nous avions eu droit, à Santander, à une revue sur le pont par la gardia civil qui recherchait plusieurs délinquants, qui n'ont bizarrement jamais été trouvés.
      Il y avait eu, je crois, un rapport assez salé des autorités sur place. Il me semble d'ailleurs que la Narval avait été considéré comme indésirable à Santander.
      Peux-tu me le confirmer?
      Amitiés

      • Jean-Gabriel 1029 messages

        Notre ami Jean-Claude BERTHELOT "La Cuisse" est dans la liste des "Retrouvés".

      • Claude CAILLART 88 messages

        Et comment s'appelait l'efficace Motel, ébouillanté dans un golfe de Gascogne agité, et débarqué à La Pallice en août 65 ?

      • fernand 38 messages Site web/blog

        Bonjour Commandant,
        Lorsque Jean-Gabriel m'a dit que très bientôt vous seriez sur la la Narvalaise j'en ai été très heureux. Souvent je demandais à d'anciens narvalais, avec qui j'ai des relations, de vos nouvelles (Michel MERLIN dit la Merluche, Donald MOSNIER, Bernard COTE). Je ne sais pas si vous me reconnaîtrez par mon surnom "Fernand". Je doute qu'au carré des officiers vous nous connaissiez sur nos surnom. Je m'appelle REYNAUD, à l'époque QM1 Electricien, mon poste de quart aux Electriques avec Jacky BAILLEUL. Je rentre d'un "pélerinage" à Lorient avec un détour au MESMAT pour retrouver quelques anciens de la période 63-67.

      • Claude CAILLART 88 messages

        Bonjour, Fernand-dont-je-ne-connaissais-pas-le-surnom . Mais ton vrai nom me revient, comme celui de BAILLEUL. Je suis touché de toutes ces retrouvailles amicales.

      • Moujik 84 messages

        Bonjour Commandant, suite au mail de Fernand je reprends la suite. Tout d'abord très heureux de vous savoir sur la Narvalaise. Je m'appelle Donald MOSNIER et à cette époque j'étais Electricien de central avec le PM DALEX. Les photos et les commentaires sur les glaçons de la croisière Sauna ne me sont pas étrangers mais quelques noms ne me reviennent pas. Pour l'épisode du motel "ébouillanté" je m'en souviens, mais impossible de retrouver son nom. Désolé. Par contre je me souviens de ma 1ère escale à St Jean de Luz, le 14 juillet 1964 en rade foraine. Dur, dur le pays basque. D'autres ont suivi. Sinon , au moment de votre départ ce que vous avez organisé chez Alban au Toul Douar a été le summum. Cela n'est pas facile de laisser partir un Officier de votre valeur.
        Amitiés. Donald dit Le Moujik.

      • Claude CAILLART 88 messages

        Bonjour ami du Narval .
        Pour l'escale à St Jean de Luz, je me mélange un peu les pinceaux, entre le Dauphin et le Narval. Je me souviens d'une entrée à Bayonne, où nous avions talonné en passant la barre ! Pas assez d'élan pour surfer .
        Pour la fête de départ, elle fut en effet grandiose. J'avais oublié Alban et Toul Douar .
        Mais je n'avais pas oublié la fête et vos cadeaux, après un bref passage de notre commandant, DELOINCE, qui s'était éclipsé discrètement .

      • Moujik 84 messages

        Bonjour Commandant,
        St Jean de Luz a été ma 1ère escale avec le Narval. Beau temps, plage , cocardes dans les arènes avec les vachettes, feux d'artifice pour la fête Nationale. Mais surtout des pédalos qui venaient presque toucher le bord avec des marins en tenue. Je m'en rappelle encore. Dommage pas de photos. Quant au Toul Douar cela a été votre départ, mais pour ceux qui sont restés à bord, cela a été le but de nos prochaines sorties à terre. Et elles ont été nombreuses. Vous nous avez fait connaître un excellent endroit.
        Bien amicalement.

      • Didier LANOY 159 messages

        Toul Douar..., c'est pas un resto sur Hennebont ?

      • Moujik 84 messages

        Salut,
        Affirmatif, du côté d'Hennebont. Je ne sais s'il existe encore. Mais que de belles agapes avec le patron Alban. Bonne ambiance et on mangeait bien, et bien accompagné....
        Ciao.

      • Didier LANOY 159 messages

        Auberge Du Toul Douar:
        http://www.quartiermanger.fr/restaurant/gegevens/109106/restaurant-auberge-du-toul-douar-56700-hennebont.fr

      • Moujik 84 messages

        Salut Bobby, merci pour les renseignements. Utile pour un passage du côté de Lorient.
        Amicalement. Donald

      • Didier LANOY 159 messages

        De rien, c'est normal entre soum !

      • Didier LANOY 159 messages

        Tu m'as fait rappeler le nom de cet excellent restaurant à l'époque !

      • Didier LANOY 159 messages

        Excellent

      • berthelot 6 messages

        Bonjour je me souviens, j'étais Cuistot à l'époque avec Marcel GUYONNET comme Commis. Pharaonique: trois moutons et une barrique avec fin au port de pêche.
        Amitiés.

      • Moujik 84 messages

        Salut Jean-Claude,
        Quelle fête au Toul Douar chez Alban. Dommage que je n'ai pas de photos mais quelle journée. Cela on ne peut l'oublier. Festive, en toute amitié et aussi
        simplicité. Je me rappelle encore du tonneau car au début on hésitait à se servir. Mais après une intervention de l'O2 on s'est bien rattrapé. Par contre la fin au port de pêche à La La Perrière aucun souvenir.
        PS. Si tu passes à Toulon, je sais que tu as des attaches, fais moi signe.
        Bien amicalement. Donald.

      • Claude CAILLART 88 messages

        Bonjour La Cuisse, qui faisait des miracles avec ce que nous donnait l'intendance .
        Pour la fête de départ, j'avais commandé une barrique de Juliénas; elle avait suffi, mais il en restait, et je crois bien que c'était le commis qui l'avait récupérée.
        Pour rafraîchir ma mémoire, est-ce que tes parents n'habitaient pas en région parisienne, du côté d'Ormesson sur Marne ? Pardon si je me trompe de "cuisse".
        En tous cas, ce doit être toi que j'ai rapatrié en Triumph décapotable, un petit matin où tu avais égaré ton bâchi. Et je me souviens de ton air très digne, alors que les gendarmes de l'aubette saluaient ...

      • berthelot 6 messages

        Bonjour Commandant,
        Merci pour les souvenirs, en retour un peu des miens. Effectivement mes parents étaient d'Ormesson/Marne, où habitait votre père. Pour l'épisode du bachi je me souviens..., première fois que je montait dans une Triumph, pas peu fier. La seconde fût pour aller au port de pêche après le méchoui, je crois que nous étions 4 ou 5. Au menu: soupe à l oignon. Un de mes premiers Pacha sur le Narval s´appelait BERTHELOT, C.C., et nous fîmes une escale dans le golfe de Gascogne, Bayonne je crois? Cela est un peu flou.
        Amitiés.

      • Claude CAILLART 88 messages

        C'est effectivement mon père - ing. méc. général rue Royale, à l'époque - , qui a conseillé tes parents, et tu t'es retrouvé par hasard cuisinier sur le Narval !
        BERTHELOT, dit "Bertie", ton homonyme, n'a pas commandé le Narval, mais peut-être un autre Narval. Il était de la même promotion que LA BROSSE, Cdt du Dauphin pendant Sauna 65 .
        Je l'ai croisé par la suite dans le civil, avec le Cdt BURBAN : ils dépendaient du Comité Central des Assureurs Maritimes de France.

      • Jean-Gabriel 1029 messages

        Il s'agit probablement du L.V. Jacques BERTHELOT qui a commandé l'Espadon du 29 mai 1965 au 16 mai 1967. Le C.V. Jacques, André BERTHELOT nous a quitté le 13 juillet 2015 à l'âge de 85 ans.

      • Jean-Gabriel 1029 messages

        Petite précision Jean-Claude, si tu permets:
        Les Pachas que tu as pu avoir sur le Narval se nomment DAROUX, DELOINCE et GOUBELLE. Le Narval n'a jamais eu de Commandant nommé BERTHELOT.
        Voir ici, tu cliques sur "Commandant" écrit en gras :
        http://lanarvalaise.blog4ever.com/commandement
        Bien à toi ;-)

      • berthelot 6 messages

        Bonjour,
        Alors là j'ai un blanc. Merci, à plus.

      • Jean-Gabriel 1029 messages

        Donald,
        Peux-tu vérifier la date de rade foraine à St Jean de Luz, car le lendemain, 15 juillet 1964, le Narval et ses hommes étaient à Lorient pour la prise de commandement du LV André DELOINCE.

      • Moujik 84 messages

        Jean-Gabriel,
        Pour la date du 14 juillet on était bien à St Jean de Luz pour une escale de 2 ou 3 jours. Je sais que dans ces moments là on a eu une prise de commandement du LV DELOINCE à la suite du C.C. DAROUX, me semble-t-il.
        Après, je ne sais plus. Quelqu'un qui doit connaître mieux que moi, c'est le LV Claude CAILLART qui était O2 à cette époque. Peut-être que la réponse viendra de lui.
        Bien amicalement.

      • Claude CAILLART 88 messages

        La date de l'escale, je ne sais plus. La date de prise de commandement non plus.
        Mais il est exact que le LV DELOINCE succéda à DAROUX, LV ou CC ?

      • Jean-Gabriel 1029 messages

        C'est bien cela, André DELOINCE succédait à Claude DAROUX au commandement du Narval. J'enregistre donc cette escale du Narval, que je n'avais pas dans le dossier "Escales". Merci Donald.

      • Jean-Gabriel 1029 messages

        Claude,
        Dans ce témoignage de notre ami Yvon CALVEZ, il y a les noms des Loups qui ont fait Sauna 65. En lisant, peut-être que le nom te reviendra.
        http://static.blog4ever.com/2010/11/447417/Sauna-1965_5958046.pdf

      • Claude CAILLART 88 messages

        Cette liste est incluse dans un petit album de photos et de dessins remis à chaque participant après Sauna . J'avais incité et financé le maitre détecteur pour la réalisation, grâce aux gains illicites obtenus en revendant un carton de tabac Narval ,offert par la manufacture de Morlaix, à la suite d'une demande de ma part ...

    • Bernède Yves 352 messages

      "La Touque", encore un ancien du Requin !
      Mais c'était avant refonte!

      • Merluch 25 messages

        Pas mal de péripéties dans ta carrière.
        J'avais vu un reportage à la télé où ils donnaient le nom du Commandant de la Calypso. J'avais été un peu surpris d'entendre ton nom.
        Entre autres anecdotes, je me souviens d'une escale "culturelle" à Santander où la Policia, qui n'avait aucun humour, n'avait pas saisi notre désir d'étude approfondie de la culture Espagnole.
        Pour mémoire, nous étions comme souvent avec DUBOIS.

        • Claude CAILLART 88 messages

          De Santander, j'ai deux anecdotes qui se mélangent :
          - l'une sur le Dauphin, où j'avais voulu faire le marché et la cuisine, et où le poisson refusait de cuire, tandis que LOUZEAU Commandant s'impatientait ;
          - l'autre sur le Narval (pas sûr), où nous avions mouillé dans la baie pour faire baignade, et où la guardia n'était pas très contente de cette intrusion balnéaire.
          Te rappelles-tu le nom des cuisiniers de l'époque ?
          Je me souviens de l'un d'entre eux, retrouvant au matin, pendus et poignardés, les bêtes à longues oreilles qu'il avait mises à dégeler la veille. Il était furax, et réclamait des sanctions ; qui ne furent pas prises, parce que je trouvais ça plutôt marrant.
          Envoie ta bobine sur les portraits du blog, que je te reconnaisse.
          Amitiés

      • Claude CAILLART 88 messages

        Correction : lire "un avis de retard à l'appel". Autre souvenir : appel au secours du cuistot, ayant égaré son bâchi, et qui ne pouvait franchir l'aubette; j'ai été le récupérer sain et sauf, tête nue mais haute .

        • Merluch 25 messages

          Nous ne pouvions que, avoir confiance. Tu avais, il est vrai, une grande expérience des sauvetages difficiles. Certaines épaves des matins blêmes du port de pêche te doivent leurs retour à la base sans pb avec la maréchaussée du poste de garde.

        • Merluch 25 messages

          Aucune inquiétude, nous avions une confiance aveugle !!! Et nous nous amusions comme des gamins. De plus tu avais promis de nous laisser des vivres, alors !!!
          Ceci prouve, s'il en était besoin, que tu étais un second pas commun et que tu avais l'équipage que tu méritais. Pas très militaire c'est vrai, mais sous-marinier dans l'âme avec ses énormes qualités et ses tout petits défauts (sic).
          Est-ce bien toi qui a fini ta carrière sur La Calypso ?

          • Claude CAILLART 88 messages

            J'ai fait un passage sur la Calypso, alors que j'étais détaché par la Marine pour suivre la construction de L'Argyronète, sous-marin crache-plongeurs.
            Le projet ayant pris du retard, Cousteau m'a envoyé commander la Calypso aux Caraîbes, au Pérou, au Mexique et aux USA . Commandement ni connu, ni reconnu par les affaires maritimes ...
            Quand le projet a été arrêté, faute de crédits, je suis devenu directeur adjoint, puis directeur du Centre d'Etudes Marines Avancées, à Marseille, ... pour fermer la boutique. J'ai à cette occasion reçu une autorisation officielle provisoire, de 3 mois, pour faire faire le tour du château d'If au comité d'entreprise de l'EDF ... Pas très glorieux.
            Je suis alors parti en Afrique pour 2 ans, comme directeur d'un cabinet d'experts maritimes. Puis revenu à l'intervention sous-marine, sous la coupe d'Alain SCIARD, sous-marinier au CNEXO devenu IFREMER. J'ai pas mal bourlingué jusqu'en 81.
            Après, c'est un nouveau chapitre.

        • Claude CAILLART 88 messages

          MERLIN, quel souvenir ! Tu es le dernier naufragé du glaçon.
          Je n'en menais pas large en sciant du bois -avant, stop, arrière-, alors tu sembles ne pas t'en faire, sur la photo, faisant confiance. Tu as eu raison, mais c'est l'équipage qui a trouvé la solution en prenant l'initiative de sortir le guindeau et une aussière, et les naufragés provisoires de capeler l'aussière sur une bitte de neige immédiatement gelée. Je me souviens du Pacha, alerté par les manoeuvres bizarres de son Second, arrivant sur le pont pour voir ce qui se passait. Et son Second, que j'étais, lui dire que tout était sous contrôle. Dans les photos du glaçon, remarque ton calme, et l'aussière qui va assurer ta remontée à bord, et celle de SOUBRAT. Hommage au bosco (vit-il encore), et sans doute à CALVEZ, dont j'espère un commentaire pour revivre cette excellente ambiance .

        • Merluch 25 messages

          Bonjour Commandant,
          Sur le dit glaçon c'est SOUBRAT et moi-même MERLIN. Prêt d une heure pour nous récupérer.
          Ceci confirme, s'il en était besoin, l'excellente ambiance de cette époque.

          • Salut Pierre,
            Pas de nouvelle de La Touque.
            Amitiés.

            • barathon 56 messages Site web/blog

              Salut les Amis,
              Avez-vous des nouvelles de La Touque ?
              Pierre

              • Salut les Vieux Loups,
                Le dernier c'est bien moi, le troisième LE DOZE, et MARCELAT est bien originaire de Paray le Monial.
                Amitiés.

                • marcelat 17 messages

                  Salut Daniel,
                  Eh oui c'est bien moi. J'ai raté le nord à cause de deux doigts cassés. Aussi quand je vois ces photos .........
                  Amitiés à tous.

                • Faugere 127 messages

                  Salut Donald, merci pour les précisons.
                  Amitiés.

                  • fanch 60 messages

                    Récapitulons car j'étais avec eux : 1 - CAMIN ?, 2 - DESTEUQUE (dit "La Touque"), 3 - LE DOZE, 4 - LAMBARD.
                    Salut à tous.

                  • Faugere 127 messages

                    Tu as raison c'est bien lui, Mécano, il habitait Mouélan/mer à l'époque. Il s'agit de 1967 et non 1965.
                    Amitiés à tous. Roland

                    • Moujik 84 messages

                      Salut Roland,
                      Je ne pensais pas que cette photo allait faire autant réagir les Vieux Loups de cette période. En effet j'ai commis une erreur mais avec LE POULIQUEN
                      et LE DOZE -dont acte- comme tu dis bien, originaire de Moélan/Mer dans le 29.
                      Notre ami BARATHON avait bien relevé aussi l'erreur.
                      Salut à tous les deux. Donald

                  • marcelat 17 messages

                    Salut à tous mes amis,
                    Enfin je craque... Le troisième homme est Daniel LE DOZE.
                    JP Marcelat (Marcel à cette époque là ).

                  • barathon 56 messages Site web/blog

                    Salut Yves,
                    On parle de la tournée Sauna 65...?

                  • barathon 56 messages Site web/blog

                    CAMIN, DESTEUQUE (dit La Touque) , .......... , LAMBARD.
                    Amitié. Pierre
                    P.S.: ce n'est pas LE POULIQUEN

                  • Claude CAILLART 88 messages

                    Si cette photo date de Sauna 65, elle me rappelle les inquiétudes de l'O2 que j'étais : comment récupérer l'équipe partie se lancer des boules de neige sur un glaçon ?
                    A chaque tentative d'accostage du glaçon, celui-ci s'écartait. C'est le bosco de l'époque qui a sorti le guindeau, une aussière, et un astucieux membre en dérive qui a fabriqué une bitte de neige pour y frapper l'aussière.
                    Quelle équipe ! Qui peut nommer ce bosco ?

                    • le phoque 69 messages Site web/blog

                      Bonjour,
                      Ce n'est pas la mission Sauna 1965, mais la Formative de 1967.
                      Amicalement.

                    • Claude CAILLART 88 messages

                      J'aurais dû y penser : en 65, on se souciait peu de porter des brassières, me semble-t-il. Et on avait tort. En 66, lors de l'accident du Narval aux Glénans, les radios portaient des brassières, ce qui ne les a pas protégés du froid, puisqu'ils ont été victimes d'hypothermie. Sur cette photo, je vois qu'en 67, les brassières étaient devenues pratique courante.

                  • le phoque 69 messages Site web/blog

                    Et c'est moi qui ai pris cette photo.
                    Bonne journée aux Vieux Loups.

                    • Faugere 127 messages

                      Salut les amis, que de souvenirs.....
                      Amitiés. Roland

                      • Mosnier Donald
                        Mosnier Donald · 30 août 2016

                        Le numéro 2 à gauche : DESTEUQUE (mécano)
                        Le numéro 3 : LE POULIQUEN (mécano)

                      • barathon pierre
                        barathon pierre · 27 novembre 2010

                        Très juste pour DESTEUQUE.
                        Pierre

                        • Michel MARKEY (visiteur)
                          Michel MARKEY (visiteur) · 27 novembre 2010

                          Le 2ème à gauche doit être le QM Mécano DESTEUQUE, embarqué ensuite sur le Requin.