La Narvalaise

La Narvalaise

Commandement de Noël...

Commandement de Noël...
Commandement de Noël... :

30 septembre 1958, Lorient - Prise de commandement du L.V. NOËL.

1er rang, de gauche à droite : de LACROIX de VAUBOIS - BREAT de BOISANGER - BERTAUX - LEPAGE - ZANELLO - COLIN - VANHILLE  - BARADA - MALLEJAC - ..... - .....

2ème et 3 rangs, de gauche à droite : GOUBELLE (derrière Bertaux) - GOURIOU (derrière Vanhille, gauche) - CUIDET (entre Vanhille et Barada) - ARTUS (entre Vanhille et Barada) - BOURVON (entre Barada et Mallejac) - VINCENT (entre Barada et Mallejac).





Commentaires

  • jvanhille 306 messages

    A moitié caché par MALLEJAC il y a Henri VINCENT, à sa gauche se trouve François BOURVON.

    • jvanhille 306 messages

      Et oui, je me trouve entre Raoul COLIN et Michel BARADA. Derrière moi il y a Benjamin ARTUS, c'était hier.

      • BARBIER 15 messages

        J'ai navigué une seconde fois avec NOEL qui a été, après le Narval, le premier second de l'aviso Commandant Bourdais. Cet aviso avait remplacé en 1962 l'Aventure chargé de la surveillance des chalutiers à Terre Neuve, Labrador, Groenland et Mer de Barentz. Je venais de passer S.M. le 1 juillet 1961: à cette époque il était fréquent que le certificat de plongeur passait devant la spécialité d'origine, à mon débarquement du Bourdais fin 1963.

    • jvanhille1
      jvanhille1 · 18 février 2014

      Nous étions superbes, il faut le dire. Comme c'est loin tout çà. J'ai gardé le souvenir d'une merveilleuse équipe de copains. Pierre PRIGENT n'est pas sur la photo, il se trouvait avec la garde d'honneur.

      • Leboulanger
        Leboulanger · 18 décembre 2013

        En ce temps là le Pacha était Lieutenant de Vaisseau et dans l'équipage un Patron était un gradé important chez les OM; les Quartiers-maîtres Chef étaient vraiment les meneurs dans l'équipage. Depuis 1975 tout cela a changé avec la pyramide des grades.
        Bonjour à tous.

        • jvanhille1
          jvanhille1 Leboulanger · 19 février 2014

          Tout à fait d'accord, en 1975 je n'y étais plus, mais il est vrai qu'un Quartier-Maître chef était un gars sur qui on pouvait compter, qui avait du poids parmi l'équipage. Les Officiers Mariniers étaient l'épine dorsale du navire. On disait: "Mon bateau...,c'est le meilleur!".
          Amicalement, Jean.